looknature.fr

Canard colvert

Anas platyrynchos

Canard colvert (Anas platyrynchos) : mâle
Canard colvert: mâle.
Essonne - 2003
Canard colvert (Anas platyrynchos) : femelle
Canard colvert : femelle.
Essonne - 2003
Canard colvert (Anas platyrynchos) : femelle
Canard colvert : femelle.
Essonne - 2003

Classe : Oiseaux
Ordre : Ansériformes
Famille : Anatidés
Genre et espèce : Anas platyrhyncha

Il est impossible de ne pas penser au colvert lorsqu'on évoque les canards sauvages. Souche de la plupart des canards domestiques, le colvert est fréquemment rencontré, tant à l'état purement sauvage que semi-domestique.

Description

Le dimorphisme sexuel entre le mâle et la femelle est très net. Alors que la cane est uniformément brun moucheté, le mâle est vivement coloré : le ventre et la majeure partie du dos sont gris, la tête et le cou d'un vert intense et brillant, un anneau blanc sépare le cou de la potrine brune et un miroir bleu-violet orne les ailes. La queue du mâle est également ornée de petites plumes bouclées.

Canard colvert (Anas platyrynchos) : mâle hybride
Canard colvert : mâle hybride.
Essonne - 2003

En juillet-août cependant, le mâle est en éclipse et ne peut plus voler. Perdant ses plumes colorées à la fin juin, il adopte une livrée voisine de celle de la femelle et ne retrouve ses couleurs éclatantes qu'à la fin août.

Il arrive que l'on rencontre des colverts pas tout à fait "dans le type", arborant par exemple une poitrine blanche comme celui représenté ci-contre en photo. Souvent ces colverts sont issus d'élevages ou résultent de l'hybridation avec une autre espèce.

Distribution

Le colvert est largement distribué dans l'ensemble de l'hémisphère nord.

Habitat

Tout plan d'eau attire le colvert, que ce soit une mare au fond des bois, un grand lac, un fleuve ou un marais. En hiver, on le rencontre fréquemment dans les estuaires et en bordure de mer.

Les oiseleurs tirent largement profit de cet attrait du colvert pour l'eau. On l'encourage à se reproduire là ou l'on aura bâti de petites îles au centre d'une mare, ou dans des nids flottants en osier.

Comportement

Grégaire et sociable, le colvert vit en famille durant la période de reproduction mais constitue de larges bandes dès l'hiver venu. Souvent bruyant, il sait aussi se montrer étonnamment discret là où il pense ne pas être inquiété, décollant souvent comme une bombe à peu de distance du promeneur qui ne l'avait pas vu.

Vol

Colverts en volLe vol est magnifique, élégant, puissant et rapide à la fois.

Alimentation

Le colvert se nourrit de jour comme de nuit. Il consomme principalement des matières végétales (feuilles, graines, baies, plantes aquatiques, lentilles d'eau), mais ne dédaigne pas à l'occasion améliorer son ordinaire par quelque menu fretin, des grenouilles, des tétrds ou des vers de terre.

Reproduction

Les colverts s'apparient en automne et nichent au printemps. La parade amoureuse qui précède l'accouplement est caractéristique. Lors de ce rituel, la cane se met à nager très rapidement au milieu d'un groupe de mâles dans un style très particulier appelé parfois "nage au hochement" ou "nage à la coquette". Le cou tendu en avant et au ras de l'eau, elle hoche en effet de la tête tout en se déplaçant. Puis la cane choisit un mâle et s'éloigne du reste du groupe pour l'accouplement.

Le nid est en fforme de coupe plate, formé d'herbe, de feuilles sèches, de plumes et de duvet. Souvent disposé au sol au sein de la végétation ou sous un buisson, il est aussi parfois situé dans un arbre à plusieurs mètres de hauteur.

La cane y pond 10 à 12 oeufs grisâtres et les couve seule pendant 22 à 28 jours. Peu après l'éclosion, les canetons rejoignent le milieu aquatique.

Migration

Les colverts nés en France seraient pour la grande majorité sédentaires, mais notre pays accueille aussi un grand nombre d'hivernants venus d'Europe centrale et du Nord.

 

 

 

Merci de votre visite sur looknature.fr